Nathalie et Emmanuel Grand, élus vignerons de l'année du Guide Hachette 2020, Domaine Grand (Jura)

Publié le 24-09-2019
Récompensés par un coup de cœur pour leur superbe château-chalon En Beaumont 2011, Emmanuel Grand et son épouse Nathalie conduisent avec conviction le domaine familial jurassien. Depuis 2015, ils ont fait des choix forts pour vivre leur passion du vin en accord avec leurs aspirations. Nathalie Grand nous en dit plus.

 

Le domaine est en cours de conversion bio. Pourquoi ce choix ?

Suite au départ à la retraite des parents d’Emmanuel, nous avons complétement refondé le domaine. Nous sommes installés sur 10 hectares aujourd’hui, alors qu’il y en avait 24 au départ. C’était la condition pour mener le projet qui nous tenait à cœur : la conversion en bio.

Pourquoi ce choix de la bio ?

Pour nous d’abord et pour la santé de notre clientèle. C’est satisfaisant à la fin d’une journée de travail de se dire que l’on n’a pas mis de produits dans nos vignes. Nous voulons laisser une terre propre à nos enfants. Nous sommes parents de deux enfants dont le dernier est né cette année. C’est la continuité de ce que nous faisons depuis des années avec la pratique d’une lutte raisonnée poussée.

Découvrez le vin Coup de Coeur du Domaine : château-chalon En Beaumont 2011 sélectionné par le Guide Hachette des Vins 2020 !

Voir le vin

Cela a-t-il été simple à mettre œuvre ?

Nos vignes sont enherbées un rang sur deux, elles sont en pleine force de l’âge. L’écartement s’y prêtait pour le passage du tracteur. Sur les vignes peu mécanisables, nous travaillons à la main ou au cheval. Comme la vigne de château-chalon.

Pouvez-vous nous présenter la gamme du domaine ?

Nous produisons des côtes-du-jura, en rouge et en blanc, des vins ouillés jusqu’au vin jaune. Nous tenons à continuer de mettre en valeur les vins jaunes, un vin identitaire dont nous sommes fiers. Nous avons aussi des macvins, des vins de paille, des crémants-du-jura à la gamme. Sur Arbois, nous faisons aussi du savagnin ouillé.

Quelles sont les caractéristiques de votre château-chalon En Beaumont ?

La marque de fabrique de notre cuvée c’est la finesse, l’élégance, avec bien-sûr un « bon goût de jaune ». Le terroir est situé en haut de coteau, sur Ménétru-le-Vignoble, exposé plein sud face à la roche de Château-Chalon. Le sol est constitué de marnes grises en profondeur et d’éboulis calcaire qui donnent un caractère minéral aux vins. La palette aromatique est exceptionnelle, beaucoup plus complexe qu’un vin jaune en côtes-du-jura. Les vignes ont une quarantaine d’années et sont travaillées au cheval.

Qu’est-ce qui est important en cave pour réussir un bon vin jaune ?

Nous n’avons aucune maîtrise sur l’apparition du voile de levures. On garde les tonneaux qui fonctionnent bien, ensuite c’est surtout un gros travail de dégustation. La sélection des pièces est très drastique : nous ne voulons pas du tout de celles qui sont oxydées ou sentent le madère.

Des suggestions d’accords mets et vins avec ce vin jaune ?

Le plus classique c’est avec le comté de 24 à 36 mois d’affinage en apéritif. Nous, on se fait bien plaisir aussi avec des foies gras ou des entrecôtes crème-morilles-vin jaune. Sur la viande rouge, ça marche bien aussi, mais avec de la crème toujours.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Cinsault

Cépage noir méridional, le cinsault peut participer aux assemblages de la plupart des appellations méditerranéennes, mais le plus souvent comme cépage accessoire. C'est dans certaines cuvées de rosé (en corbières, côtes-de-provence...) qu'il est sans doute le plus présent : il donne à ces vins des arômes fort appréciés de fraise, de pêche et de framboise. En vin de pays (IGP), il est souvent vinifié seul, en général en rosé.