LE GLOSSAIRE

La vigne, de l'espère vinis vitifera, aux origines du vin, comprend de nombreuses variétés que l'on appelle cépages. Dans chaque région, les plants les plus adaptés aux caractéristiques des sols et climats locaux ont été sélectionnés par l'homme pour obtenir les meilleurs vins. Selon les vignobles ou les appellations, les vins peuvent être le produit d'un seul cépage ou d'un assemblage de plusieurs variétés choisies pour leurs qualités complémentaires. L'ampélographie est la science qui s'applique à à étudier et à décrire les propriétés et caractères des quelques 10 000 cépages du monde, dont une infime partie est cultivée par les hommes pour élaborer du vin.

A B C D E F G H I J L M N O P R S T U V
Se dit d’un vin équilibré laissant une impression flatteuse d’élégance.
Taille de la vigne en hauteur.
Voir savagnin.
Se dit d'un arôme végétal peu flatteur évoquant l’herbe ou les feuilles fraîches. Voir végétal.
Cépage blanc du Valais (Suisse), sans rapport avec l’humagne rouge. Très cultivé jusqu’au XIXe siècle, il est devenu rare. Il fournit un vin au nez délicat de tilleul, frais, élégant et long, qui peut vieillir.
Cépage noir tardif originaire du Val d’Aoste et répandu dans le Valais (Suisse) où il est en expansion. Il produit des vins de moyenne garde aux tanins plutôt souples et aux arômes de fruits des bois, de sous-bois et de violette. On les boit jeunes ou après trois à cinq ans.
Terme désignant les cépages obtenus à partir de deux espèces de vignes différentes.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Chenin blanc

Cépage blanc vigoureux et précoce du Val de Loire, cultivé en Touraine occidentale (appellations vouvray, montlouis-sur-loire, touraine-azay-le-rideau...), dans le Saumurois (saumur blanc et mousseux, coteaux-de-saumur) et en aval du fleuve, en Anjou (anjou blanc, bonnezeaux, quarts-de-chaume, coteaux-du-layon, coteaux-de-l'aubance, anjou-coteaux-de-la-loire, savennières) ; on le trouve aussi dans la vallée du Loir, son affluent de rive droite (jasnières, coteaux-du-loir). Le chenin donne des vins fruités, dont la vivacité contribue au potentiel de garde. Il peut être vinifié en effervescent ou en vin tranquille sec, demi-sec ou moelleux. La pourriture noble se développe aisément sur ses baies et permet d'obtenir de grands vins liquoreux (bonnezeaux, quarts-de-chaume...) caractérisés par une fine acidité qui leur donne de la fraîcheur. À Savennières et à Jasnières, il donne des vins secs réputés. En vin tranquille, il est le plus souvent vinifié seul, parfois assemblé avec le chardonnay ou le sauvignon (anjou blanc). Le chenin se rencontre aussi en Languedoc-Roussillon (à Limoux) et dans de petits vignobles aveyronnais (vins-d'entraygues-et-du-fel). Il a fait souche dans plusieurs pays du monde, notamment en Afrique du Sud. Syn. : pineau de la Loire.