Roland Terrasse, élu vigneron de l'année du Guide Hachette 2020, Ch. Rochecolombe (Vallée du Rhône)

Publié le 24-09-2019
Dans cette pittoresque Ardèche, la vigne a conquis ses lettres de noblesse. Elle ne court plus, sauvage, dans la forêt. Foin désormais des horribles piquettes dont Jean Ferrat se faisait le chantre. Bacchus a redonné vie à ces campagnes. A l’instar de Rochecolombe, propriété familiale travaillée en bio par Roland Terrasse. Un domaine très souvent en vue pour ses côtes-du-rhône et ses villages, cette année encore avec deux coups de cœur à la clé.

 

Saga vigneronne 

Qu’est-ce qui a pu pousser Robert Herberigs, enfant d’Outre Quiévrain, auteur compositeur et artiste peintre renommé, à acquérir, en 1925, le château de Rochecolombe non loin de l’ancienne Bergoïata (aujourd’hui Bourg-Saint-Andéol) où fut martyrisé l’apôtre Andéol ? A-t-il été séduit par le style Directoire de la bâtisse ou par l’éclat de sa pierre de construction ? Nul ne le sait… Mais quand, après 1945, son fils aîné, Gilbert, peut-être inspiré par les écrits d’Olivier de Serres, s’attache à réhabiliter des terres où abricotiers et vignes se disputent l’espace, une page se tourne. « Ce fut le début d’une véritable saga vigneronne », révèle Roland Terrasse, son petit-fils.

Éviter la sclérose

« Je n’ai pas vraiment fait d’études - un BTA - et ce que j’ai appris, je l’ai acquis en mûrissant le savoir-faire des anciens. Par exemple, je sais que mon arrière-grand-père, en 1940, suite à une tornade qui détruisit les fruitiers, prit la décision de privilégier la vigne. Les trois quarts du domaine datent des années 1950. On faisait du vrac. Pour le négoce. Ce n’est qu’en 1964 qu’on est passé à la bouteille. » Temps de vaches maigres qui instruisent et forment le jugement. Roland Terrasse confesse qu’il aime à s’étonner des pratiques de ses pairs. « C’est déjà s’interroger pour apprendre. » Une curiosité qui l’incite à « multiplier les échanges car la routine sclérose et endort. »

L’évidence bio

La question de l’agriculture biologique ne l’embarrasse pas. Elle lui paraît « démarche de bon sens », partagée par « les générations d’avant le productivisme ». Le bio, « lame de fond qui prend des airs à la mode, a toujours été présent ici. » Et peu importe s’il a attendu 2007 pour en recevoir le label officiel. Impressionnante par l’élégante profondeur de ses vins, la palette de Rochecolombe dispense des nectars racés, issus de sélections parcellaires.

Roland accueille, serein, les récompenses du Guide, « simples reconnaissances du travail ». Ajoutant, modeste, qu’il ne crée pas, lui, le potentiel de ses vins. « Le potentiel, il est dans la vigne, dans le grain disait mon grand-père. Je m’applique, humblement, à le transformer ».

Découvrez les deux vins Coups de Coeur du Domaine : côtes-du-rhône rouge 2017 et côtes-du-rhône-villages Saint-Andéol Élevé en fût de chêne 2017 sélectionnés par le Guide Hachette des Vins 2020 !

Voir les vins

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Auxerrois

Cépage blanc d'origine lorraine donnant un vin plutôt souple, aux arômes de fleurs et de fruits blancs. Il est souvent vinifié seul dans les appellations de Lorraine (côtes-de-toul, moselle) et les vins de la Moselle luxembourgeoise, et parfois assemblé au pinot blanc en Alsace. Cépage noir : voir malbec.